Pour autant, il n’entend pas rester spectateur de la politique mise en œuvre par le Gouvernement et se veut une force de propositions capable, par ses travaux et ses analyses, d’influer sur les décisions prises au plus haut niveau. C’est dans cette optique que son Président, Philippe FOLLIOT, député du Tarn a décidé d’initier une série de colloques consacrés à un certain nombre de problèmes de société qui ne manqueront pas de se poser dans les prochaines années.
La première de cette série de rencontres s’est déroulée, le week-end dernier, dans les locaux de l’Assemblée Nationale. Elle était consacrée à la  » fiscalité du futur  » qui devra nécessairement s’adapter à un nouveau contexte économique et sociétal.
En effet, et l’actualité le rappelle quotidiennement, les différents systèmes fiscaux ont montré leurs limites face aux enjeux de la  » nouvelle  » économie du numérique, de l’Internet, des données, et de l’immatériel. Faute de décisions politiques adaptées, les multinationales, et les géants du numérique exploitent les failles d’un système devenu inadapté. La société civile et l’opinion publique y voient la consécration d’inégalités flagrantes face à l’impôt. Il a donc semblé urgent, à ce parti, d’œuvrer pour une meilleure adaptation des réglementations fiscales.

Document sans titre